Les Mini-Opéras pour/avec les Enfants de Jean-Louis Petit

Création de "La Chronosphère"

 

 

Jean-Louis Petit

 

Œuvres pour chœur d’enfants et ensembles divers

 

 

(mini-opéras pour/avec les enfants)

 

La route des vacances :  durée 5’, chœur d’enfants à une voix et orchestre d’harmonie.

Création : Enfants des Ecoles de Ville d’Avray et Garde Républicaine, dir. Roger Boutry.

 

Quatre chants populaires : durée 10’. Chœur d’enfants et ensemble à vents. Création à  

 Château Thierry par les enfants du Conservatoire, la Maîtrise de Reims et leurs Professeurs d’instrument.

 

Le diable dans le beffroi : durée 90’. Ballet chanté et dansé pour/avec les enfants : Création

à Argenteuil par les enfants des écoles et la Compagnie Serge Keuten. Musique enregistrée.

 

La Streghe : durée 22’, Chœur d’enfants, quintette à vent, perc.clavier.  Création : Académie de Paris

 

Colombo : durée 23’, chœur d’enfants, ensemble instrumental (1111/2110 perc.clavier),

création Académie de Paris. Editions COMBRE

 

La Chronosphère :  durée 30’, chœur d’enfants, fl.cl. vn. cello.po. Création  Académie de Paris.

 

Le Petit coq noir : durée 39’, 4 solistes vocaux, chœur d’enfants, fl.trp.perc.6 cordes, commande

du sextuor du Nord.

 

Le Petit poisson et le pêcheur durée 10’, soprano et baryton soli, chœur d’enfants, ensemble à vent.

(Fable de La Fontaine) Création : Elèves et Professeurs de l’Ecole de Musique de Château Thierry

 

Belphégor durée : 20’, chœur d’enfants. Accompagnement de piano seul. Version avec orchestre

d’harmonie. Création par l'Orchestre d'Harmonie de la Police Nationale dirigée par Jérôme Hilaire. D’après l’œuvre de La  Fontaine inspirée de Machiavel  Edition PETIT PAGE

 

L’Armoire magique durée 12’. Chœur d’enfants et 12 saxophones

 

La Crécelle d’Archytias durée 20’18. Chœur d’Enfants, basson et piano

 

Matchs  durée 55’09, Orchestre d’Harmonie et Récitant. Création : Musique de la Police Nationale,

dir. Jérôme Hilaire pour l’Académie de Versailles

 

Claribolus  durée 20'. Choeur d'enfants à 2 voix. Accompagnement de clarinette seule. 2012.

 

Printemps  durée 30’. (harpe et chœur d'enfants) 14 poésies de poètes français célébrant le printemps

Histoire de Sazuké  « le gamin qui dessinait des chats » durée : 20'. chœur d’enfants et orgue. Texte de J-Michel Louchart.

Diablou (duree : 20') choeur d'enfants et piano. Texte de  Martine Payen 2016

 

 Présentation

 

 

Depuis qu’il a créé son Orchestre de Chambre en 1958 Jean-Louis Petit n’a cessé, parallèlement à ses activités de concerts, d’enregistrements et de tournées,  de s’occuper de la diffusion de la Musique auprès des Enfants.

Cette action, il l’a menée avec des structures comme les JMF (Jeunesses Musicales de France) ou l’UFOLEA, mais aussi à titre individuel en étant directement en contact avec les Directions d’Etablissements scolaires, publics et privés.

Au départ ces animations revêtaient la forme de concerts commentés avec présentation d’œuvres et d’instruments. Il a fallu vite aller plus loin et imaginer un processus permettant aux enfants de participer activement aux séances plutôt que de rester inactifs en simples spectateurs/auditeurs d’une présentation quelque peu magistrale de la Musique.

C’est ainsi que Jean-Louis Petit demanda au Compositeur Marcel Landowski, lorsqu’il fut libéré de ses charges administratives de Directeur de la Musique au Ministère de la Culture, d’écrire une œuvre spécialement adaptée à un travail vocal des enfants qu’ils effectueraient pendant l’année scolaire sous la direction de leurs maîtres ou d’animateurs spécialisés et débouchant sur un spectacle public de fin d’année, accompagnés par les musiciens professionnels de son Orchestre.

Ce fut la création de « La Sorcière du Placard aux balais » qui fut représentée par les scolaires de treize villes du Département des Hauts de Seine, avec le soutien des Communes, du Conseil Général, de l’Etat et de l’Académie. Succès total.

Puis Jean-Louis Petit s’associa avec « Le Chapiteau Français de la Danse » de Serge Keuten pour présenter, dans le même esprit, un ballet chanté et dansé par les Enfants au milieu des danseurs professionnels de sa Compagnie. Ce fut « Le Diable dans le Beffroi » dont il a écrit lui-même la Musique.

Depuis cette époque Jean-Louis Petit continue à écrire des œuvres pour les Enfants, sous différents appellations génériques (« Contes pour/avec les Enfants » ou bien « Mini-opéras pour/avec les Scolaires »), et beaucoup de Compositeurs s’y sont mis au point que c’est devenu presque une routine dans les Académies de toute la France de soutenir, susciter, encourager, initier, favoriser ce type d’initiation des Jeunes à la Musique.

 diable-beffroi-33-1.pngdiable-beffroi-44.pngLe Diable dans le beffroi, ballet chanté et dansé par les scolaires avec la Compagnie Serge Keuten

×